Inauguration Wabi Sabi

bandeau-coutures
07/12/2022

Carte blanche aux étudiants du lycée de la Mode

Mardi 6 décembre avait lieu le vernissage de l’exposition Wabi Sabi au musée du Textile de Cholet.
Recycler des chutes de textile dans l’esprit du wabi-sabi, un concept japonnais qui célèbre l’imperfection, tel est le défi relevé par une trentaine d’étudiants du Lycée de la Mode de Cholet. À l’origine du projet, un défi lancé par la manufacture Saint James. La société confie ses chutes de production et vêtements avec des imperfections aux étudiants et leur demande de les ennoblir. La trentaine de jeunes des filières DN made Mode, spécialités "vêtements, accessoires" et "textile, matériaux, graphismes", n’a que deux semaines pour livrer ses modèles. Le fruit de leur travail collaboratif est exposé dans les deux salles d'exposition du Musée du Textile et de la Mode.

15 silhouettes
Pour les sublimer, les élèves s’inspirent du Wabi Sabi. Le concept "considère que la simplicité, c’est la beauté. Il faut embellir l’imperfection", explique Hélicie Viot, étudiante en spécialité textile. Le résultat qui en découle est un style minimaliste et épuré. Plus que du recyclage, il est question de donner une nouvelle vie à ces coupons de tissu. Résultat, quinze modèles inspirés de la mode japonaise traditionnelle. Au cours de cette exposition, les étudiants embarquent les visiteurs dans les différentes étapes de conception : carnets de recherche, tests de broderie ou de découpes laser, patrons, prototypes miniatures… Rien n’est caché au public.

Découvrez leurs créations du 7 décembre au 22 janvier au Musée du Textile et de la Mode.

Infos et interview issues de Cholet.fr